vendredi 15 mars 2013 à 19h

Rencontre-débat-dédicace du livre "Bormida" avec Patrica Dao

avec le soutien de

- Jean-Luc Touly , président de France Liberté, auteur de "l'eau, les multinationales"
- le Comité pour une Nouvelle Résistance
- Eau Bien Commun P.A.C.A.
- A.D.D.I.C.T. 21
- Demos Kratos
- Anticor

vous invitent à une rencontre-débat-dédicace

avec Patricia Dao, auteur du livre "Bormida"

sur la thématique "préservation de l'eau, de nos territoires, de l'harmonie des sociétés contre la corruption et le lobbying"

Vendredi 15 mars

à 19h

Maison des Associations Saint Roch à Nice

50 boulevard Saint Roch
arrêt du tram "saint roch"
salle "Balico"

la conférence-débat démarrera à 19h, en raison du repas de rue organisé par le D.A.L. 06, par respect pour leur action.
S'en suivra une dédicace du livre par l'auteure vers 20h30

"Bormida" : symbole des luttes contre les abus des industriels, des politiques, la corruption.
en Italie, en France : LGV Lyon-Turin, Notre-Dame-Des-Landes, les grands projets qui pillent nos ressources ....
parce que nos combats ne sont pas isolés, venez partager, débattre, avec l'auteur et les associations .....

"Bormida"
En Italie, le village de Cengio, à la frontière de la Ligurie et du Piémont, fut le théâtre de l'une des premières luttes écologiques. Pendant plus d'un siècle, une usine de dynamite reconvertie dans la fabrication de colorants déversa ses déchets chimiques dans le fleuve Bormida. En ce lieu se déroula une lutte fratricide entre les habitants de la vallée. Les uns défendaient leurs terres et leur fleuve nourriciers. Les autres défendaient leur travail. Villages et familles divisés, traîtrises, injustices, humiliations, violences, condamnations...
En un hymne lyrique à la vie, Patricia Dao ravive le souvenir de 117 années de résistance populaire. Au récit de la lutte, elle tresse ses souvenirs intimes pour apporter aux événements leur pesant de destin. La mort narquoise rôde parmi les vivants, emportant tout dans sa danse : fleuve, ouvriers, maison, compagnon... Mais oublie, intentionnellement ou non, l'espoir.
Finalement, le fleuve Bormida, un temps fleuve de mort redevient celui de la vie. La révolte des habitants de la Vallée Bormida s'inscrit dans le même sillon que beaucoup d'autres luttes menées un peu partout sur la planète. L'enjeu est de taille : il s'agit d'inventer un nouveau modèle de développement respectueux des humains et de l'environnement. Et d'en finir avec les apprentis sorciers

Réagir

Informations complémentaires et commentaires ajoutés par les lecteurs du site

Réagir

Soyez le premier à réagir