thème : Culture
Réagir (0)Covoiturage EnvoyeriCalPartager

samedi 4 février 2023 à 16h

Rencontre autour des poétesses et du recueil de NARKI NALL

🪶 Samedi 04 février, de 16h00 à 18h00, le bookclub féministe t'invite à célébrer les poétesses. 🪶

À l'occasion de la parution du recueil de poésie 🔥 Brûler 🔥 de Narki Nal, rassemblons-nous pour partager de la poésie écrite par des femmes.

Au programme : présentations de poétesses inspirantes, lecture orale de textes aimés par celleux qui le souhaitent, traduction en langue des signes française de quelques poèmes de Narki Nal.

👉 Nombre de places limité. Réponds à ce mail pour t'inscrire à cette rencontre.

👉 Une participation de 2 € sera demandée pour adhérer au lieu (sauf si vous avez déjà réalisé votre adhésion annuelle d'un montant de 8 € ou 5 € pour les personnes en situation de précarité économique).

Quelques mots sur Narki Nal :

Avec une bande de joyeux-ses drilles, Narki Nal a co-créé les "Diables Bleus, le 29", lieu farouchement indépendant où, depuis plus de dix ans, des humain-e-s se rencontrent, festoient et partagent les belles choses de la vie comme l'art, la nourriture et les idéaux politiques. Narki Nal nous a quittés au mois d'août. Elle a passé sa vie à cultiver la tendresse pour autrui avec beaucoup de soin, d'obstination et d'optimisme. Elle avait toujours un petit cadeau à vous faire pour vous rappeler que vous êtes unique au monde et que votre existence est précieuse. Le dernier cadeau qu'elle nous a fait est un recueil de poésie intitulé Brûler.

Quelques mots sur Brûler :

Brûler a été publié aux éditions Oxybia en 2023 avec une préface de Marilyne Bertoncini. Des recueils seront proposés à la vente (12 euros) lors de ce bookclub exceptionnel. Narki Nal y donne toute la dimension de son engagement féministe. Elle nous parle du corps des femmes, et de la honte que nous a inculqué le patriarcat. Elle nous parle de la jouissance de sentir et percevoir quand s'évapore le carcan de notre condition féminine. Elle nous parle de la fierté qu'il faut sans cesse reconstruire, et de la liberté qu'il faut toujours réapprendre. Au détour d'une strophe, sans fanfare, mais avec beaucoup de tendresse et d'optimisme, elle nous lègue un héritage :

" Les filles soyez libres

Soyez la brebis devenue louve

Soyez exploratrice de votre vie

Tentez tout ! "

Lien : https://nice.demosphere.net/rv/5489