thème : Société
Réagir (0)EnvoyeriCalPartager

jeudi 16 janvier 2020 à 14h

Florence Albrecht et Pierre Parlant :"Autour des Lettres d'Italie de Nietzsche"

Date: jeudi 16 janvier 2020 14:00 - 16:00

Jeudi 16 janvier 2020 - Florence Albrecht et Pierre Parlant : "Autour des Lettres d'Italie de Nietzsche"

Le CRHI a le plaisir d'accueillir le jeudi 16 janvier 2020 à 14h Florence Albrecht et Pierre Parlant pour une conférence intitulée « Autour des Lettres d'Italie de Nietzsche ». La séance se tiendra sur le Campus Carlone, salle E208.

Florence Albrecht et Pierre Parlant
"Autour des Lettres d'Italie de Nietzsche"

Jeudi 16 janvier 2020, 14h-16h
Campus Carlone, salle E208

PRÉSENTATION :

Entre 1872 et 1889, Nietzsche adresse à divers correspondants un grand nombre de lettres écrites depuis différentes villes italiennes. C'est d'ailleurs pour une grande part d'Italie qu'il est question dans ces lettres de Sorrente, Venise, Gênes ou Turin, tant la « grande trinité de la joie » qu'il y trouve (« du calme, de la grandeur, du soleil ») lui apparaît comme l'essentiel à vivre, à dire, à partager.

À l'occasion de la parution aux éditions NOUS d'un choix de lettres de cette correspondance, les traducteurs proposent de présenter les enjeux tout à la fois vitaux et philosophiques de l'enthousiasme nietzschéen pour cette « possibilité de vie » qu'offre l'Italie.

Cette présentation, qui pourra ouvrir sur des échanges informels, s'articulera autour de quelques questions :

1. Qu'entendre par le signifiant « Italie » ? Derrière un éclatement que n'a pas éclipsé la marche vers l'unification politique récente, un certain rapport au devenir, à la vie, apparaît au philosophe exilé comme proprement « italien », et désirable en opposition à son Nord natal.

2. Quel « lieu » pour un « esprit libre » ? L'effort intellectuel étant l'affaire de forces indissociables d'une certaine configuration spatiale (particularités géographiques, climatiques, architecturales…), la question « où vivre ? » s'avère éminemment philosophique.

3. Quelle place pour le corps, s'il n'est pas l'autre indifférent de l'activité intellectuelle mais son vecteur ? On soulignera le sérieux des considérations sur l'alimentation ou même la diététique, la marche, la maladie et la santé en leur dialectique fragile.

4. Comment interpréter l'exigence de « solitude », indissociable de la haute valeur d'« amitié » ? On s'attachera pour finir au paradoxe d'un « style de vie » philosophique qui trouva en l'Italie la condition de son déploiement.

Informations

Source : http://crhi-unice.fr/agenda/284-jeudi-16-janv…