samedi 8 décembre 2018 à 10h

Marche pour la climat et la sauvegarde de Sophia Antipolis

Le récent rapport du GIEC nous dit qu'il nous reste seulement douze ans pour éviter les conséquences les plus désastreuses du réchauffement climatique.

Ici, dans notre région, quel poids avons-nous ? Que pouvons nous faire concrètement ?

Sophia Antipolis, un des derniers poumons verts proches du littoral, est menacé par de nombreux projets d'urbanisation (cf mysophiaantipolis.org). Ces projets ont un impact désastreux sur :
❌ L'empreinte carbone
❌ La biodiversité
❌ Le trafic à Sophia
❌ La pollution
❌ Les risques d'inondation (qui augmenteront avec le réchauffement climatique)

Est-ce le futur que l'on veut ? Du béton partout ?

🚶🚲 Venez nous rejoindre nombreux, en famille, au rassemblement de la Marche pour le Climat à Sophia Antipolis !

Cette marche pacifique et apolitique nous permettra de :
✅ Nous rassembler
✅ Rendre visible une majorité silencieuse
✅ Nous informer grâce aux nombreux intervenants
✅ Partager nos idées et notre vision pour le futur de Sophia et la Planète en général
✅ Découvrir les projets d'aménagement prévus (bureaux, centres commerciaux, logements...)
✅ Découvrir le patrimoine naturel et archéologique à sauvegarder au cœur de la technopole
✅ Découvrir des initiatives et agir concrètement pour changer ici et maintenant

Programme de la journée :

⏱ 10h00 : rassemblement au club d'athlétisme dans le parc des Bouillides, en face du stade.
⏱ 10h30 : départ de la marche pour le climat dans le parc des Bouillides.
⏱ 11h30-13h00 : retour au stade d'athlétisme, interventions des experts, associations, citoyens et entreprises de Sophia. Ateliers, activités pédagogiques et pique nique tous ensemble.
⏱ 14h00: départ de la ballade à la découverte de l'aqueduc romain d'Antipolis (1er siècle), dans la foret du Fugueiret.

Source : https://www.eventbrite.fr/e/billets-marche-po…
Source : message reçu le 22 novembre 14h

Réagir

Informations complémentaires et commentaires ajoutés par les lecteurs du site

Réagir

Soyez le premier à réagir