samedi 16 mars 2019 à 17h

WHERE I END AND YOU BEGIN // Vernissage

Organisé par La Matrice

samedi 16 mars 2019 à 17h

La Matrice

19 Rue St Jean D'Angely, 06300 Nice

Lalie vous présente Where i end and you Begin, La Matrice , 16 mars 2019

Cette exposition présente les 17 derniers travaux réalisés par Lalie ,artiste autodidacte ,entre février 2017 et janvier 2019. Acrylique, éponge, pinceaux , bombe aérosol, logiciel .
Jouant de tous les formats sur ses toiles :du minimaliste jusqu'au moyen ou grand format, elle nous entraîne dans son univers , ses cauchemars et ses rêves éveillés . Elle nous raconte une histoire .
Elle travaille aussi depuis 1 an l'artisanat d'art et crée des objets , vêtements customisés touchant à de nombreux supports ; le bois recyclé est utilisé à 2 reprises dans cette exposition , soit autour d'un Miroir , soit sur 7 bois flottés de marin retrouvés dans une poubelle au Nord de Nice et rendus à la vie grâce aux motifs , couleurs , inscriptions ,et visages tracés par ses feutres/ pinceaux.
Inspirée par l'art abstrait , influencée par le Street - ART, ce sont les couleurs plus que les dessins qui la guident. Les dis-harmonies ou formes qui en résultent, les visages qui apparaissent alors ressemblent à des masques, à des caricatures dont on ne sait si elles sont ricanantes ou rieuses .C'est résolument de l'art brut. Les créations qui sont réunis ici suivent en effet un itinéraire bien précis et nous racontent avec des couleurs violentes , généreuses, outrés ,les deux dernières années de la vie de l'artiste .
Ainsi la plus grande de ses toiles , celle qui donne son titre à l'exposition , déroule devant nous un horizon lointain , joyeux ?Triste ? c'est précisément ce chemin qui ne mène nulle part que l'artiste nous demande de suivre un instant, son chemin intérieur.
Il nous fait alors entrer dans un monde surpeuplé de visages, de formes , de couleurs où tout semble désordonné , criard et sur-dynamisé, où des fantômes joyeux sortent de maisons d' assassin ou des milliers d'yeux vous suivent pendant que vous avancez. Ici des danseurs, garçons et filles , là des femmes aux fenêtres ou devant des portes….
Vous l'avez compris ,tout est là autour de nous en bordure de route qui vient à s'éveiller sur notre passage. .Aux couleurs , aux mouvements s'ajoutent alors les sons de la pop culture ,les paroles , les noms des musiciens si importants dans l'univers de l'artiste qui ne peut créer qu'en musique , d'où les très nombreuses références qui parsèment le parcours. Et le festival du Painting for 18 paintings , clin d'œil au Music for 18 Musicians de Steve Reich peut commencer . Tout à l'heure l'on n'entendra plus que l'écho de nos pas trébuchants, malhabiles , pressés ou angoissés .On arrivera enfin au bout . ..en hâtant le pas on aura peut - être encore le temps d'apercevoir cette toute petite forme abstraite , ce petit pan de mur noir , La Matrice qui nous attendait.

LALIE

magaliexroubaud@freeex.fr
magaliroubaud/artmajeur.com
https://www.etsy.com/fr/shop /LaLiePeoPleShoP?ref=search_shop_redirect

Source : https://www.facebook.com/events/3079366165751…

Réagir

Informations complémentaires et commentaires ajoutés par les lecteurs du site

Réagir

Soyez le premier à réagir